[# Avec mon amie Diallo Rokhaya une intellectuelle, militante associative des droits humains et de la lutte contre le racisme, excellente réalisatrice et écrivaine que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors de son exposition dénommée « Afro » avec mes collègues Madjid Messaoudene et Raphaëlle Serreau.

Une réalisation exceptionnelle de plus de 150 portraits qui à partir de la nature des cheveux, de leur testures , retrace l’histoire individuelle et collective d’hommes et de femmes d’origine Africaine, métissée. Une manière de déconstruire le rôle du cheveux, sa signification, symbole de résistance et d’affirmation d’une identité culturelle et comment les cultures dites « dominantes » ont aussi tentées et tentent d’imposer un autre modèle. Une exposition courageuse et appelle chacun et chacune à assumer et revendiquer sa différence comme une richesse dans nos sociétés contemporaines. Une exposition qui est une contribution à la réflexion, un encouragement au débat à l’échange enfin une exposition qui se pose en rupture avec les idéologies racistes et xénophobes en lui proposant une invitation au respect des identités individuelles.

[# Avec mon amie Diallo Rokhaya une intellectuelle, militante associative des droits humains et de la lutte contre le racisme, excellente réalisatrice et écrivaine que j'ai eu l'occasion de rencontrer lors de son exposition dénommée "Afro" avec mes collègues Madjid Messaoudene et Raphaëlle Serreau. Une réalisation exceptionnelle de plus de 150 portraits qui à partir de la nature des cheveux, de leur testures , retrace l'histoire individuelle et collective d'hommes et de femmes d'origine Africaine, métissée. Une manière de déconstruire le rôle du cheveux, sa signification, symbole de résistance et d'affirmation d'une identité culturelle et comment les cultures dites "dominantes" ont aussi tentées et tentent d'imposer un autre modèle. Une exposition courageuse et appelle chacun et chacune à assumer et revendiquer sa différence comme une richesse dans nos sociétés contemporaines. Une exposition qui est une contribution à la réflexion, un encouragement au débat à l'échange enfin une exposition qui se pose en rupture avec les idéologies racistes et xénophobes en lui proposant une invitation au respect des identités individuelles. Un grand bravo à Rokhaya et à toute son équipe. Fierté Africaine d'avoir revu cette grande femme qui reste un modèle d'exception, tout cela dans une modestie et une disponibilité, inégalée. Éternellement j'adore. Elle reste un modèle pour grand nombre de femmes , de jeunes des quartiers populaires qui fait la démonstration qu'en restant soit même , en assumant qui l'on est et en ayant des convictions profondes, le chemin des possibles s'ouvrent et dans son sillage de milliers de personnes retrouvent l'espoir. Une démarche qui aurait sa place dans la ville des Rois de France et de la diversité. Force et honneur à Rokhaya Diallo. Bally Bagayoko

Publié par Bagayoko Bally Saint-Denis Coeur de la Métropole sur dimanche 29 octobre 2017

 

Un grand bravo à Rokhaya et à toute son équipe. Fierté Africaine d’avoir revu cette grande femme qui reste un modèle d’exception, tout cela dans une modestie et une disponibilité, inégalée. Éternellement j’adore. Elle reste un modèle pour grand nombre de femmes , de jeunes des quartiers populaires qui fait la démonstration qu’en restant soit même , en assumant qui l’on est et en ayant des convictions profondes, le chemin des possibles s’ouvrent et dans son sillage de milliers de personnes retrouvent l’espoir.

 

Une démarche qui aurait sa place dans la ville des Rois de France et de la diversité. Force et honneur à Rokhaya Diallo. Bally Bagayoko