BONNE ANNEE 2017 : “Alors maintenant que vous êtes armés de vos outils essentiels partez, la fierté au visage, tel un prince, une princesse, une reine, un roi,.. dans son grand royaume, celui de la vie, affronter 2017”. Bally BAGAYOKO

BONNE ANNEE 2017 : “Alors maintenant que vous êtes armés de vos outils essentiels partez, la fierté au visage, tel un prince, une princesse, une reine, un roi,.. dans son grand royaume, celui de la vie, affronter 2017”. Bally BAGAYOKO

UNE BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2017 A CHACUN ET CHACUNE DE VOUS 

2016, je ne peux t’oublier autant dans les moments de joie que de peine. À chacun des jours qui nous ont permis de passer d’un jour à l’autre, nous avons eu à cœur de faire de ces temps passés une chance en l’avenir. L’avenir l’idéal auquel chacun d’entre nous tente de penser car aujourd’hui est parfois difficile et demain parfois très lointain. Difficile reste le labyrinthe de la vie pour toucher parfois l’essentiel, la rencontre, la vie. Mais elle vaut la peine d’être vécue. C’est ce que nous disaient nos disparus partis trop tôt, parfois très jeunes et même parfois à l’âge de l’innocence et du statut d’ange. Une pensée naturelle pour tous nos proches qui n’ont pu traverser la rivière 2016, ainsi qu’à leur proche, qu’ils reposent en paix. Cette rivière qui parfois s’est transformée en une mer déchaînée.

Un déchaînement qui a renversé le monde, ces principes élémentaires et universels : préservation inconditionnelle de la vie devant la barbarie de l’homme sur l’homme, la barbarie de l’homme sur la nature. L’homme serait en 2016, comme les années antérieurs le principal prédateur de la vie sur terre ? Et pourtant c’est avec consternation que nous avons versés nos larmes devant la prolifération des actes terroristes, que nous avons enterrés nos morts au son des armes, que nous avons crié plus jamais cela devant les incivilités, que nous avons juré rester à l’avant-poste de l’armée de la vie et des droits humains face aux injustices dans le monde et en particulier en Palestine, en Syrie, en Turquie… Et pourtant la machine semble s’être emballée et mettre à rude épreuve nos ambitions. L’armée de la promotion de la mort aurait-elle semée le doute en nous, en notre capacité à gagner cette guerre ? Chaque jour qui passe enlève une digue à nos espoirs et pourtant nous sommes plus nombreux. Alors il n’y a que dans l’épreuve que s’ouvre un chemin et il n’y a que dans l’action collective que l’on peut changer le cour des choses. C’est le sens premier de l’humanité et son sujet premier l’Homme.

Nous devons regarder le monde comme il nous apparaît sans la travestir pour mieux agir dessus : augmentation de la pauvreté alors que les richesses n’ont jamais été aussi importantes, absences d’eaux potables dans certaines régions du monde alors que l’industrie de la société de consommation prospère avec son lot de gaspillage, enrichissement attentatoire d’une minorité au détriment d’une majorité reléguée dans l’assistanat , destruction accélérée des richesses naturelles par l’Homme avec un risque en marche la destruction de l’Humanité…L’Humanité devra pourtant trouver un remède aux guerres ou ce sont les guerres qui mettront un terme à l’Humanité. Oui c’est une réalité douloureuse que nous éclaire 2016 et que 2017 nous appelle à relever comme défi.

Le défi du possible, celui de modifier les données établies par les puissants de ce monde, ceux de la finance, des banques et des candidats aux guerres en tout genre. Regarder la réalité de la vie et du monde dans les yeux reste, la seule solution pour les contraindre à baisser les leurs et à leur faire faire allégeance devant la majorité que nous représentons.

Nous avons en 2017 une chance inouïe et incroyable, celle de transformer nos erreurs en actions positives pour tous, celle de transformer nos difficultés en opportunité. Alors que les forces de la régression sont en marche, nous devons être au rendez-vous de nos convictions pour leur opposer l’amour de l’autre, la solidarité à l’égard des plus faible, La protection des opprimés. Nous serons une lumière dans l’obscurité pour permettre à toutes les personnes égarées dans ce monde complexe de trouver le chemin des possibles, celui de l’union, celui de la tolérance, de la compréhension de l’autre quelque soit son origine sociale, culturelle, cultuelle, sa couleur de peau, son appartenance ou pas à une confession religieuse,  pour  permettre l’avènement d’une société et d’un monde, meilleurs. Ce monde qui se meurt de l’intérieur par l’indifférence d’une minorité sur une majorité.

Alors 2017 sera l’année de l’espoir retrouvé, de la confirmation qu’ensemble nous pouvons vaincre et faire encore mieux qu’en 2016, qu’uni, armé d’amour, de tendresse, de sincérité, d’espoir.  Nous pouvons et devons façonner un autre monde que l’on donnerait en héritage à nos enfants. Que serait notre bilan, si à l’image de nos anciens qui nous ont laissé une terre sécure, nous serions dans l’incapacité d’en faire autant pour nos futures générations?

Alors en 2017, je vous souhaite à chacun et chacune d’entre vous, à vos proches une santé de fer. L’outil premier indispensable de la vie. Le courage à toute épreuve instrument essentiel dans une société de doute. La modestie et l’humilité qui seront toujours les traits d’union d’avant vos actions et vos rencontres et feront de vous un être apprécié de tous. La lucidité qui vous permettra de cacher derrière vos sourires, la justesse de vos pensées. Le don de soi, non comme un signe de faiblesse mais une arme redoutable devant l’indifférence  et la cupidité des autres. La conviction un état qui vous vient après la confrontation au réel et vous oblige à l’action réelle. L’espoir, une armure rare à destination de ceux comme vous, qui pensez que l’on peut agir sur les choses. L’amour ce nectar de la rencontre qui dispose de plusieurs niveaux mais procure la même sensation et sera un rempart incontournable contre la jalousie, la haine de l’autre et l’envieux . Il fait souvent de l’amitié sa voisine de chambre.

N’oubliez pas durant  vos aventures de prendre par la main l’honnêteté et la sincérité, ils vous seront indispensables pour mettre à genoux les usurpateurs, les menteurs, les détracteurs ces montres avivent de mépris. Alors maintenant que vous êtes armés de vos outils essentiels, partez, la fierté au visage, en étant sur de vous mais avec un œil sur l’imprévu et la tentation.  Tel un prince, une princesse dans son grand royaume, celui de la vie, affrontez 2017 et revenez sans aucun doute victorieux. Car vous serez les premières fondations de cette nouvelle société. Merci à chacun et chacune pour vos vœux, que ce soit par Facebook, les emails, les textos, tweeter, Instagram, Messenger, etc.. qui me vont droit au cœur. Merci à vous pour vos nombreuses invitations à passer le réveillon avec vous cela me touche énormément.

Une bonne et heureuse année 2017 à tous et toutes et toutes mes excuses pour une mauvaise pensée, un geste maladroit, une absence, un mauvais mot, C’est dans la reconnaissance de ses erreurs que l’on apprend et que l’on en sort grandi et dans le pardon que l’on devient un baobab, cet arbre qu’aucun tsunami n’arrive à arracher. Alors soyez des baobabs de votre vie…

Bally BAGAYOKO
Maire Adjoint

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X