“Cédric HERROU symbole de la déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen, doit être distingué et non criminalisé”…Bally BAGAYOKO

“Cédric HERROU symbole de la déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen, doit être distingué et non criminalisé”…Bally BAGAYOKO

“A défaut d’avoir l’ensemble des moyens des États réunis, il utile une arme, qui est d’une puissance inégalée devant la force financière, les fourmies de la gestion, les serviteurs des intérêts particuliers,…le cœur”…..

CÉDRIC HERROU, C comme Courage, E comme Essentiel, D comme Dignité, R comme Rebelle,  I comme Irréprochable et C comme Constitutionnel..Voila le symbole que m’inspire l’acte commis par Cédric HERROU agriculteur de la Valle du Roya.

Celui qui devrait être distingué par une reconnaissance de la nation tant, il a su traduire de manière concrète l’article premier de la déclaration universelle des droits de l’Homme et du Citoyen. Ces principes que les politiques ont à la bouche à toutes occasions et manquent systématiquement de le traduire en acte lorsque l’évidence frappe à leur porte.  Alors mon soutien total à celui qui est plus qu’un symbole de solidarité mais un chef d’orchestre de la musique que nous devons collectivement chanter et transmettre pour faire reculer l’indifférence et la barbarie dans nos sociétés malades. Sa noblesse du cœur, lui fait craindre 8 mois de prison avec sursis pour être venu en aide à des réfugié-e-s. A défaut d’avoir l’ensemble des moyens des États réunis, il utile une arme, qui est d’une puissance inégalée devant la force financière, les fourmies de la gestion, les serviteurs des intérêts particuliers,…le cœur.

Ce cœur lorsque l’on en dispose  peut guider la main des bourreaux et éviter que ces derniers se transforment en mercenaire à la chasse d’hommes et de femmes qui fuis leur pays avec l’espoir d’échapper en premier lieu à la mort. C’est ce principe élémentaire mais combien absent dans notre monde actuel, que Cédric à mis en œuvre.  Celui qui serait décoré dans le grand royaume de la Dignité, se trouve sur la terre des hommes, traduit devant la justice des humains, avec plusieurs autres soutiens. A défaut d’agir concrètement pour soutenir les réfugié-e-s, les États et en particulier la France, criminalisent, les gestes de solidarités, au lieu de s’en inspirer et tenter de suivre le chemin tracé. C’est en cela qu’un État peut être digne et se prévaloir de la sagesse des mots :  Liberté, Égalité et Fraternité. Force à toi Cédric…..

Bally BAGAYOKO

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X