COMMUNIQUE DU MRAP “Encore une grave agression d’un ressortissant asiatique”….

COMMUNIQUE DU MRAP “Encore une grave agression d’un ressortissant asiatique”….

Mercredi 7 septembre, peu après minuit, un ressortissant chinois a été agressé à Bobigny. Alors qu’il se trouvait dans la rue, il a été dépouillé de ses affaires par deux assaillants. Puis les deux hommes l’ont contraint de les mener jusqu’à son domicile. Dans l’appartement se trouvaient la femme et le fils de la victime. Deux nouveaux complices sont alors apparus pour prêter main-forte aux premiers malfaiteurs.

Cette insupportable agression entre dans une spirale infernale de vols, violences, mort subis par les asiatiques chinois et personnes d’origine asiatique. Elle se déroule après une manifestation impressionnante et remarquablement organisée le dimanche 9 septembre.

Les interventions successives des organisateurs et des élus ont mis la question des effectifs policiers et la vidéosurveillance comme principales solutions. Elles étaient les seules revendications affichées sur les tee-shirts et les panneaux.

Cependant, un remarquable clip de Frédéric CHAU qui doit être largement diffusée a été présenté aux manifestants, ce clip était en tous points conformes aux revendications du MRAP. Le MRAP présent à la manifestation sur la base d’un communiqué différent priorisant la lutte contre les préjuges et le développement de politique de proximités favorisant le « faire et vivre ensemble », réitère les propositions faites aux organisateurs rencontrés le 9 août d’un travail en commun sur des bases préventives.

Le MRAP et le MRAP 93 remarquent qu’à Bobigny, la municipalité a depuis son arrivée fait disparaître les associations ou personnes créant du lien social sur la ville, l’écrivain public, la maison des parents, femmes solidaires, le MRAP 93 … et a créé une police municipale nombreuse et armée. Malgré la présence continuelle de la police municipale et de la police nationale très présente dans la ville préfecture, cette lâche agression n’a en aucun cas été évité, la sécurité n’a pas été assuré, l’insécurité n’a pas reculé, les préjugés et le racisme anti-asiatique ou anti-personnes d’origine asiatique n’a pas reculé !

Plus que jamais nous pensons que traiter les symptômes ne supprime pas le problème. Couvrir l’espace public de vidéo-surveillance, augmenter la présence policière de proximité, peuvent renforcer l’impression de sécurité .Mais le pourcentage de résolution des crimes et des délits ne sers pas à lutter contre les racines du racisme et des discriminations. Seul un travail de terrain basé sur une meilleure connaissance de l’autre, des autres cultures permettra un progrès sociétal.

Le MRAP se met à la disposition des victimes et se met à la disposition de tous pour poursuivre ses luttes sur les chemins qui nous semblent indissociables : déconstruction des préjugés et lutte pour l’égalité des droits et des traitements.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest

Rejoindre Le Mouvement

2020

CONNEXION

Fermer
*
*

FACEBOOK

TWITTER

Fermer le menu

Je rejoins Saint Denis En Commun

En remplissant ce formulaire, j’accepte que Faire Saint Denis En Commun utilise ces données pour m’envoyer des informations.

reseaux sociaux

X