ÉDUCATION : “”Pas touche à l’éducation prioritaire dans nos quartiers” par Ensemble Saint-Denis…

ÉDUCATION : “”Pas touche à l’éducation prioritaire dans nos quartiers” par Ensemble Saint-Denis…

Communiqué d’Ensemble! Saint-Denis pour défendre les “lycees-Zep” tel que Paul Eluard.

“Pas touche à l’éducation prioritaire dans nos quartiers”

Une fois de plus, l’Etat met en péril l’éducation de nos enfants à Saint-Denis. Le lycée Paul Eluard, comme d’autres lycées classés en Zone d’Education Prioritaire est menacé de perdre des moyens importants.

Lors de la redéfinition de la carte de l’éducation prioritaire en 2014, seuls les collèges ont été rattachés aux réseaux d’éducation prioritaire (REP). Les lycées quant à eux ont obtenu le maintien des dispositifs existants jusqu’en 2017 par une clause de sauvegarde, sans qu’aucun ne soit rattaché aux REP. En dissociant collèges et lycées, le ministère avait pour objectif de permettre une sortie en catimini des lycées classés éducation prioritaire, qui se retrouveront sans statut dès la rentrée 2017. Sachant, que déjà avec la réforme de 2014, certains collèges classés REP-REP+ ont eux-mêmes subi une baisse de moyens.

Que va-t-il alors se passer pour nos lycées ? Il est impossible de justifier la sortie des lycées de l’éducation prioritaire, alors que ceux-ci accueillent des élèves de collèges classés REP-REP+ du secteur. A ce titre, les difficultés rencontrées par les enseignants de lycée sont les mêmes. Une sortie globale des lycées du domaine de l’éducation prioritaire contribuerait à fragiliser encore davantage les élèves des classes populaires.

Le classement en ZEP permettait par ailleurs d’améliorer les conditions de travail des enseignant-e-s qui bénéficiaient jusqu’à présent d’une prime afin de valoriser le travail fourni et de stabiliser les équipes. Depuis 2015, la prime continue d’être versée … aux seul-e-s enseignant-e-s déjà en poste dans les établissements ! Les enseignant-e-s arrivé-e-s à cette date ne tombent pas sous le coup de la clause de sauvegarde. Preuve que la sortie des lycées de l’éducation prioritaire est déjà en marche, même si aucune annonce officielle n’a été faite.

Face à cette menace, les enseignant-e-s du lycée Paul Eluard se sont réunis en Assemblée Générale le mercredi 2 novembre. Ils ont décidé du principe d’une grève et de participer à la manifestation pour l’éducation prioritaire du 17 novembre prochain. Ils exigent la possibilité pour les lycées d’être classés en REP et le maintien des dispositifs existants notamment en termes d’effectifs par classe et d’heures allouées. Ils demandent également un label unique et contraignant en termes de moyens, pour que tous les lycées d’éducation prioritaire aient le même statut.

Ensemble Saint-Denis soutient totalement la mobilisation des enseignant-e-s, des personnels et des lycéen-ne-s. Le flou entretenu autour du statut « prioritaire » accordé aux lycées des quartiers populaires est injustifié et une fois de plus pas à la hauteur des enjeux et des besoins de villes populaires comme Saint-Denis. Plus que jamais, nous devons nous battre collectivement pour imposer le respect du droit à une éducation de qualité et pour une égalité scolaire réelle.

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X