Ce mercredi 7 décembre les personnels de la ville se sont massivement mis en grève pour demander le retrait du projet de la municipalité qui vise à réduire le nombre de congés des agents communaux. Ils étaient 800 devant la mairie à exiger que ce droit, qui fait de Saint-Denis une ville singulière porteuse d’un projet d’émancipation et de progrès social, soit garanti dans les années à venir. De nombreux usagers étaient présents pour les soutenir. Déjà la semaine dernière, les parents des crèches se sont mobilisés pour soutenir les personnels en grève qui demandaient le recrutement de personnels remplaçants. Après une semaine de grève, ces employées des crèches – ce sont surtout des femmes – ont obtenu une première avancée avec le recrutement annoncé de 4 agents.

ENSEMBLE! Saint-Denis se félicite de cette mobilisation et de la solidarité qu’expriment les usagers auprès des personnels municipaux. ENSEMBLE! demande au Maire d’indiquer clairement que le retrait annoncé du projet signifie la garantie du maintien des congés des agents, congés payés dont nous fêtons la conquête 80 ans après les grèves du Front Populaire de 1936. Ce n’est pas en supprimant des congés et en donnant l’impression qu’on sanctionne les agents qu’on fait baisser les absences au travail et qu’on améliore les conditions de travail. Alors que la droite annonce vouloir supprimer 500 000 postes de fonctionnaires et augmenter le temps de travail des enseignants, une municipalité comme la nôtre ne peut pas se résoudre, malgré l’austérité, à prendre des mesures de régression sociale.

En outre, le vrai enjeu doit être mis sur la table : comment conserver et même améliorer la qualité du service public municipal dans un contexte d’austérité imposé par le gouvernement français et par l’Union Européenne ? Comment, alors qu’une partie de la population souffre et a plus que jamais besoin des services municipaux, réduire les souffrances au travail et améliorer les conditions de travail ? Pour cela, il est urgent de prendre le chemin du dialogue et de la mobilisation collective avec les syndicats et les agents, les usagers et les élus.

Saint-Denis, le 7 décembre 2016.

logo.png Ensemble