EUROPA CITY : LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-DENIS PREND POSITION CONTRE A L’UNANIMITÉ……

EUROPA CITY : LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-DENIS PREND POSITION CONTRE A L’UNANIMITÉ……

Le projet Europa city que le groupe Auchan veut réaliser à l’horizon 2024 est une ville à part entière, sans habitants, inspiré des centres commerciaux américains et des centres de loisirs du Golfe persique. Situé dans le triangle de Gonesse en bordure de la Seine-Saint-Denis, du Val d’Oise, et de la Seine et Marne, ce projet donnent le vertige : 3,1 milliards d’euros investis sur près de 800 000 m² dans une zone saturée de centres commerciaux – Aéroville, O’Parinor et Le Millénaire –, fraîchement livrés et à peine fréquentés. Europa city sera desservi par la ligne 17 du métro Grand Paris express qui se verra mise en service également en 2024.

Il s’agirait donc d’un pôle de loisirs, de « culture » (standardisé) et d’hôtellerie qui émergerait sur les terres agricoles du Val-d’Oise. Il a pour ambition d’accueillir 30 millions de visiteurs par an, dont 6 millions de touristes. Il s’inscrit dans la partie sud de la ZAC du triangle de Gonesse, qui a été identifiée comme « d’intérêt national » par l’Etat.

parc_aquatique_europacity_7841cee4cd_0

Ce projet est un danger pour l’écosystème du territoire. Le bétonnage de cette surface va aggraver la pollution, augmenter les émissions de gaz à effet de serre et réduire les terres cultivables (parmi les plus fertiles de France) dans une région où l’autonomie agricole ne dépasse pas 10%.

EuropaCity_From_station

Les promoteurs du projet justifient ce projet démesuré par la promesse d’emplois sur un territoire dévasté. Mais ils entretiennent le flou sur la réalité de ces emplois en promettant 4 200 emplois par an en moyenne lors de la construction du site, puis 11 800 emplois directs en phase d’exploitation. Or, ces estimations ne correspondent pas à la réalité économique observée puisque plusieurs études constatent que pour 150 emplois créés dans ce type de grands centres commerciaux, 200 sont détruits, particulièrement dans les petites et moyennes surfaces et dans les commerces de centre-ville.

Le projet de l'équipe BIG (Bjarke Ingels Group)/Base/Tess/Transsolar/Transitec pour Europa Ci

En conséquence et face à ce projet pharaonique, déconnecté de la réalité des territoires et de leurs habitants, irrespectueux de l’environnement, le Conseil municipal de la Ville de Saint-Denis :

  • marque son opposition au projet Europacity,
  • réaffirme la nécessité de préserver des terres agricoles fertiles afin d’assurer un développement équilibré en Ile-de-France,
  • apporte par ce vœu sa contribution au cahier d’acteur qui sera rédigé par Plaine Commune à destination de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP).

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X