[#Exécution de Marielle FRANCO et de son chauffeur: Toutes mes condoléances aux familles, à leurs proches et honte aux auteurs de ces meurtres inqualifiables. Femme d’honneur et d’engagement, tuée pour ses convictions et sa défense des droits humains en particulier pour la cause des femmes et des quartiers populaires. Le 17 mars 2018, nous étions nombreux et nombreuses pour lui rendre hommage. Une telle femme, un tel niveau d’engagement doit marqué nos mémoire en élevant une distinction à la hauteur de ses oeuvres. Paix à son âme. Bally BAGAYOKO]

Au Brésil, 14 mars 2018……..

À Rio, état occupé par l’armée depuis février, la conseillère municipale Marielle Franco, femme noire et lesbienne qui a grandi dans la favela de la Maré, a été exécutée. Elle a toujours lutté pour les droits des femmes, milité pour les droits humains et dénoncé la guerre civile dans les favelas ainsi que le génocide de la jeunesse noire par la police militaire. Il y a seulement 4 jours, elle a dénoncé la violence policière dans la communauté d’Acari. Mardi, elle a également dénoncé encore un autre homicide d’un jeune noir, Matheus Melo, tué à la sortie d’une église. Marielle, présente.

Force et honneur à elle et que vivent ses œuvres.

Bally BAGAYOKO