Tout mon soutien aux parents d’élèves du collège Henri Barbusse, que je connais très bien pour leur engagement constant pour faire valoir le droit à une éducation de qualité pour les enfants de la Seine Saint-Denis en général et de Saint-Denis en particulier. Emmanuel Constant, nouveau Vice-président en charge de cette question au département de la Seine Saint-Denis, doit non seulement entendre cette révolte légitime devant l’état déplorable de certains équipements au sein de ce collège que je connais aussi très bien. Il doit surtout demandé que des mesures urgentes et immédiates soient prises afin de procéder à ces travaux légitimes avant 2020. C’est la seule réponse que les collégiens, leurs parents sont en droit de recevoir et qu’une réunion réunissant les différents partis prenant soit initiée au plus vite afin d’apporter des réponses concrètes….

Pour l’ensemble de ces raisons, je relaie ici la lettre des parents d’élèves invitant à une mobilisation jeudi prochain au sein du collège. Pour nos collégiens on ne lâche rien…

Bally BAGAYOKO

 

*********************************

 

Mesdames, Messieurs les parents d’élèves du Collège Henri Barbusse,

Le collège Henri Barbusse se trouve dans un état déplorable : toilettes répugnantes, douches suintantes d’oxydation, vestiaires délabrés, vitres non remplacées. Nous venons maintenant d’apprendre que la colle des linos du 2ème étage du Bat B contient de l’amiante. Nous demandons également depuis 10 ans un CDI digne de ce nom et un gymnase.

Le Conseil départemental, estimant qu’il n’y a aucune urgence, prévoit des travaux échelonnés … jusqu’à 2020.

Face à cette situation dramatique et à cette lenteur du Conseil départemental, nous n’avons plus qu’une seule solution : utiliser l’article le décret n°82-453 du 28 mai 1982, article 2, relatif à l’hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu’à la prévention médicale dans la fonction publique, et appliquer un droit de retrait pour la santé de nos enfants et des personnels éducatifs.

Nous ne pouvons pas laisser nos enfants dans un tel endroit, ni attendre le bon vouloir du Conseil départemental pour que nos enfants puissent suivre une scolarité décente.

Nous voulons que nos enfants étudient dans des conditions de travail et de sécurité correctes.

Nous exigeons que les travaux soient effectués rapidement, qu’il y ait des toilettes en bon état, un CDI, un gymnase, des locaux corrects pour les CPE, une cantine sans fuite d’eau, un désamiantage dans les mois qui viennent.

Nous ne voulons pas avoir à choisir, pour des fausses raisons de « budget » évoquées par le Conseil départemental, entre des toilettes, un CDI ou du désamiantage !

Nous demandons à ce que la totalité des travaux nécessaires soient effectués, et ceci rapidement, pour que nos enfants travaillent en toute sécurité, et avec les moyens pédagogiques nécessaires, dans leur collège.

 

NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX devant le collège

CE JEUDI 18 FEVRIER 2016

POUR MONTRER NOTRE COLERE ET NOTRE DETERMINATION !

 

Les représentant(e)s des parents d’élèves du Collège Henri Barbusse.

FCPE Collège barbusse