JE M’ELEVE CONTRE L’ATTEINTE A LA LIBERTE DE CREATION FAITE PAR L’AMBASSADE D’ISRAEL A l’OEUVRE DE ERNEST PIGNON-ERNEST…

JE M’ELEVE CONTRE L’ATTEINTE A LA LIBERTE DE CREATION FAITE PAR L’AMBASSADE D’ISRAEL A l’OEUVRE DE ERNEST PIGNON-ERNEST…

Le palais de Tokyo a exposé des Unes de Libération customisées par différents artistes en partenariat avec Reporter sans frontière (RSF).

Pour le moment tout est bloqué, car l’ambassade d’Israël a demandé le retrait de la vente aux enchères l’œuvre de Ernest Pignon-Ernest. Au motif, que celui-ci a représenté la couverture du 12 novembre 2004, au lendemain de la mort de Yasser Arafat, et qui représentait un keffieh. Il a dessiné dessus le le visage de Marwan Barghouti, un militant palestinien, avec la légende  «En 1980, quand j’ai dessiné Mandela, on m’a dit que c’était un terroriste.»

ob_f89c94_couverture-libe-tokyo-2016

Je salue le courage du journal Libération et RSF qui ont refusé d’être complice de ce boycott, au nom de la liberté de création.

Bally BAGAYOKO

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X