LA LUTTE A PAYE POUR LA DIONYSIENNE MARIE GRACE….

Marie-Grâce ITALEN, jeune majeure qui a été accompagnée par l’association RESF et dont je suis le parrain depuis novembre 2014, voit enfin le bout du tunnel. En effet, grâce à l’acharnement en particulier de Malika CHEMMAH membre du collectif RESF, habitante de Saint-Denis, qui a soutenu cette jeune étudiante du lycée Suger, dans l’accomplissement de ses différentes démarches administratives, Marie-Grâce, vient d’obtenir une réponse positive par la préfecture de Seine Saint-Denis, pour l’attribution d’un titre de séjour. La situation n’était pas gagnée, mais il n’y a que les batailles qui ne sont menées, qui sont certaines d’être perdues.   Bravo à l’ensemble des membres du Réseau Education Sans Frontières (RESF), qui est collectif  composé d’acteurs associatifs, syndicaux, de soutiens politiques et de personnes issues de la société civile. L’ensemble de ces acteurs ont fait le choix de militer contre l’éloignement d’enfants étrangers scolarisés en France, causé par l’éloignement de leurs parents étrangers en situation irrégulière. Ce résultat est un encouragement à poursuivre la mobilisation pour de nombreux jeunes qui sont encore dans la situation qu’a connu la jeune dionysienne Marie-Grâce, qui pourra désormais poursuivre sa scolarité sur le territoire français et se projeter dans ses projets futurs…..
Bally BAGAYOKO
Maire Adjoint
Parrain RESF

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X