LA REGIE DE QUARTIER DE SAINT-DENIS A BESOIN DU SOUTIEN DE LA REGION ILE DE FRANCE……..

LA REGIE DE QUARTIER DE SAINT-DENIS A BESOIN DU SOUTIEN DE LA REGION ILE DE FRANCE……..

Monsieur Jérôme CHARTIER

Vice-Président de la région Ile de France

57 rue Babylone

75359 Paris Cedex07 SP

 

Monsieur le Vice-président,

L’association de préfiguration de la Régie de quartier Floréal Saussaie Courtille a déposé en 2015 une demande de soutien dans le cadre de l’appel à projet « Politique de la ville » 2015 du programme régional Emploi-tremplin. Cette demande, déposée en son nom propre, était justifiée par la création d’un poste à temps plein. L’association a également déposé un dossier, en convention de mutualisation avec un chantier d’insertion de Sevran, visant la création d’un poste mutualisé de chargé d’insertion.

Par un courrier daté du 14 octobre 2015, vous avez notifié à l’association l’impossibilité de répondre favorablement à ces demandes. Le motif invoqué par vos services faisait mention d’une assise financière trop faible pour envisager la création d’un emploi pérenne.

Au regard de la situation de régies de quartier présentes sur le territoire intercommunal, ces refus ont attiré mon attention. En effet, plusieurs régies de quartier du territoire de Plaine commune ont pu bénéficier chacune de plusieurs emplois tremplins lors du démarrage de leur association, dans un contexte de démarrage identique à celle de Saint-Denis. En ce sens, l’argument avancé pour refuser le poste Emploi tremplin n°1 peut difficilement s’entendre.

De plus, ce dispositif ayant vocation à soutenir les projets associatifs, il est bien évident que les associations qui sollicitent ces postes ont besoin d’être soutenues financièrement le temps de pérenniser les postes créés. Là réside d’ailleurs l’intérêt du dispositif.

​ Ce double refus fragilise de façon conséquente le projet de la Régie de quartier qui, par ailleurs, avance très concrètement et qui devrait ouvrir ses portes en mars prochain. A ce jour, aucune solution de substitution satisfaisante n’a pu être trouvée.

​Comptant sur votre compréhension, je vous remercie de réévaluer positivement cette décision, et ainsi de permettre à l’association de poursuivre sa mission de développement social et d’insertion sur le territoire dionysien.

Bally BAGAYOKO

Maire Adjoint en charge de l’emploi et de la formation

93066


 

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X