Bally BAGAYOKO LE DÉFENSEUR DES DROITS CONFIRME LES CARENCES DE L’ÉDUCATION NATIONALE SUR SAINT-DENIS!

LE DÉFENSEUR DES DROITS CONFIRME LES CARENCES DE L’ÉDUCATION NATIONALE SUR SAINT-DENIS!

Le 20 novembre 2014, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, le collectif du « Ministère des bonnets d’ânes » et Didier Paillard, maire de Saint-Denis, ont saisi le Défenseur des droits au sujet des difficultés auxquelles ont été confrontées près de 500 écoliers lors de la rentrée scolaire 2014. Ses premières conclusions sont édifiantes et confirment que « les élèves dionysiens ont été placés dans une situation défavorable aboutissant à une rupture du principe à valeur constitutionnelle d’égalité devant le service public ».

Insuffisance du nombre d’enseignants, graves défaillances du recrutement des enseignants contractuels, inégalité de traitement des élèves rattachés à l’Académie de Créteil (dépense publique par élève 47% inférieure à celle d’un élève de l’Académie de Paris) : autant de défaillances constatées par l’étude très attentive menée par le Défenseurs de droits.

Dans le cadre de son instruction, le Défenseur des droits a, à son tour, saisi la Ministre de l’Éducation nationale ainsi que Pôle Emploi pour mieux comprendre les conditions dans lesquelles s’est déroulée la rentrée 2014 et comment se prépare celle de 2015. Aujourd’hui et malgré les annonces faites par la Ministre de l’Éducation nationale, le Défenseur des droits fait part de ses interrogations sur la suffisance des moyens déployés pour remplir les objectifs de :

– présence d’enseignants dans toutes les classes,
– absorption de la croissance démographique (2000 élèves en plus à chaque rentrée scolaire en Seine-Saint-Denis),
– montée en puissance du dispositif « plus de maîtres que de classes »,
– augmentation de la scolarisation des enfants de moins de trois ans.

De son côté, la ville de Saint-Denis a décidé de placer la rentrée scolaire 2015 sous contrôle citoyen. En effet, mardi 1er septembre, des trios de « lanceurs d’alerte » (composés de parents, enseignants et élus) seront présents devant chaque école de la ville, avec pour mission de vérifier : le nombre d’enseignants, de classes et d’élèves pour les confronter aux engagements du Ministère.

Signer la pétition ici :

image

http://www.ville-saint-denis.fr/jcms/jcms/prod_53363/egalite-pour-nos-enfants-rejoignez-le-mouvement-signez-le-manifeste

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X