LE FIGARO : LE PCF VOUS RÉPOND ”  Saint-Denis – Molenbeek : mêmes combats”…

LE FIGARO : LE PCF VOUS RÉPOND ” Saint-Denis – Molenbeek : mêmes combats”…

Le Figaro Magazine, clairement inscrit à droite et connu pour ses positions réactionnaires, publie aujourd’hui un dossier intitulé « Molenbeek–sur-Seine – A Saint-Denis l’islamisme au quotidien ».

C’est avec colère et indignation que les communistes de Saint-Denis ont découvert la couverture du magazine et ses pages intérieures. Avec ce sentiment malheureusement devenu quotidien qu’une presse aux mains de quelques grandes fortunes fait passer sa bataille idéologique contre les classes populaires avant son devoir d’information.

Reprenant toutes les vieilles ficelles de la presse à scandale l’hebdomadaire se vautre dans les poncifs et les amalgames. Joignant sa voix à celle d’un Robert Ménard (Maire FN de Bézier), d’un Eric Ciotti (Elu LR des Alpes-Maritimes) ou d’un Patrick Kanner (Ministre PS de la ville) il frappe, à travers Saint-Denis et Molenbeek, toutes les villes et quartiers populaires. Il insulte la population dionysienne en générale et les musulmans en particulier. Nous ne nous laisserons pas enfermer et, fidèle à nos valeurs, nous ferons face ensemble.

Nous aimons notre ville.

Le dossier du Figaro nie tout ce qui fait l’identité de Saint-Denis, ses débats permanents, sa richesse culturelle et politique, son histoire et sa construction marquée par l’immigration certes, mais aussi le travail, les luttes, l’innovation sociale. En ne proposant qu’un instantané partiel et partial, cet article fait de notre ville, victime des attentats du 13 novembre, le quartier général d’un Islam radicale et guerrier, ce qui est faux. Allant jusqu’à contredire dans le texte, le propos des titres « chocs » placardés sur des photos minutieusement choisies, qui ne sont absolument pas représentative du « quotidien » de Saint-Denis.

Nous sommes très nombreux, fières de vivre dans la plus jeune des grandes villes de France, l’une des plus dynamique, écrin du Stade de France et de la Basilique, véritable symbole du vivre ensemble. Une ville ou la religion a toujours été présente, où les cultes dialoguent. Une ville qui doit gérer les tensions engendrées par les discours de division et de haine d’un certain nombre de responsables politiques, médiatiques et religieux de premier plan.

Et si la tendance au fondamentalisme et à l’ignorance doit légitimement nous interroger, il est important de remarquer qu’à Saint-Denis, elle ne concerne pas que l’Islam. Le combat de la connaissance et de l’émancipation de chacun passe par celui pour l’égalité et pour la construction de commun, pas par l’amalgame et la caricature à partir d’une minorité.

Saint-Denis, Molenbeek, fières, fortes et populaires.

Molenbeek et Saint-Denis, ont un destin commun, celui de territoire d’exclusion qui ont trouvé dans cette tentative de marginalisation la force pour s’unir, s’organiser et combattre les forces qui les oppriment. Ce sont des territoires à la vie associative intense, porteurs de toutes les contradictions de cette société, marqués par l’injustice, souvent délaissés par les services publics. Comment ne pas penser aux habitants du 48 rue de la République, victimes du terrorisme et lâchés par l’Etat.

Ce sont des territoires marqués par l’engagement de très nombreux militants de tous horizons, où grandit une jeunesse pleine de force et de talent, trop souvent privée d’emploi, de logement et des moyens de son autonomie. Des territoires discriminés, mais fiers, dignes, debout, qui partagent les mêmes combats pour l’égalité et la justice.

Comme communistes, nous croyons en la fraternité et, en lien avec nos camarades de Molenbeek, nous travaillons d’ores et déjà à des échanges et des actions communes pour, comme toujours, répondre à la division par l’unité. Nous serons de toutes les mobilisations et, parce que nous refusons que ces manipulations grossières restent impunies, nous étudions, avec la municipalité, la possibilité d’une action en justice.

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X