[#Le Grand Samir Amin : n’est plus ! Qu’il repose en paix. Toutes mes condoléances et pensées aux proches et à sa famille. Une éminence grise qui a mis à mal le model capitaliste, qui n’a eu de cesse que de combattre car incarne le maux des sociétés mobilisées. Honneur à lui et à ses oeuvres et combats qui restent d’actualité. Bally Bagayoko]

Le professeur Samir Amin, directeur du Forum du Tiers Monde, est décédé dimanche 12 août 2018 à Paris à l’âge de 87 ans.

« Marx n’a jamais été aussi utile », disait Samir Amin, qui fut sans conteste l’un des esprits les plus lucides du vingtième siècle dans la critique du système capitaliste mondialisé. Pour lui la logique capitaliste du profit entraîne la destruction des bases de la reproduction de la vie sur la planète. Cette critique fondamentale s’accompagnera tout au long de sa vie d’une analyse sans concession des rapports de domination entre le centre, les pays capitalistes développés, et la périphérie, le Tiers-monde.

Professeur agrégé de sciences économiques, Samir Amin, né au Caire en 1931, formé à Paris dans les années cinquante, a bouleversé le monde de l’économie du développement avec son immense livre intitulé: « Le développement inégal.

Grand défenseur des jeunes nations africaines, ce précurseur a toujours concilié son travail universitaire avec un engagement militant. Conseillé du gouvernement malien de 1960 à 1963, il fonde à Dakar, l’Institut africain de développement économique et de planification.

Il participa aussi à la création, d’Enda-Tiers Monde, l’une des premières ONG africaines. Pour lui il faut redéfinir l’ordre mondial basé sur le capitalisme financier et supprimer ses institutions comme l’OMC, le FMi et la Banque mondiale. Une pensée dense et radicale qui a inspiré plusieurs générations d’économistes africains”……

 

Lien : https://www.humanite.fr/un-baobab-est-tombe-samir-amin-le-theoricien-du-developpement-inegal-est-mort-659229