Législatives 2017 à Epinay-sur-Seine, Saint-Ouen, Ile-Saint-Denis, La Plaine Saint-Denis….

Législatives 2017 à Epinay-sur-Seine, Saint-Ouen, Ile-Saint-Denis, La Plaine Saint-Denis….

Toujours la même chose, ça suffit !

SIGNEZ L’APPEL : http://legislativescitoyennes.com/

Les élections législatives sont dans moins d’un an. Dans la 1ère circonscription de Seine-Saint-Denis, les attentes, les frustrations et le sentiment de gâchis sont énormes après les déceptions de ces dernières années.

Notre département est le 7e en France pour la richesse produite, mais concentre un des plus hauts taux de pauvreté dans une région riche.

Malgré des parents, des enseignants, des élèves engagés et imaginatifs, les problèmes hypothèquent l’avenir d’une jeunesse plus fragile qu’ailleurs. Nous subissons le plus fort taux de pollution de toute la région, montrant qu’en matière d’écologie, les politiques publiques sont à la traîne, relayant et soutenant trop peu une myriade d’initiatives citoyennes.

Les décisions en matière de logement ou d’aménagement comme d’investissements publics n’ont pas permis à notre département de rattraper son retard. Face aux attaques répétées contre nos quartiers métissés et jeunes, nous voulons opposer la liberté de conscience, l’émancipation collective et individuelle, le plaisir de côtoyer des gens qui ne nous ressemblent pas et la volonté de tirer le meilleur parti des 135 nationalités présentes ici.

Territoire oublié, ce coin de Seine-Saint-Denis devrait avoir droit à moins de discrimination, et à plus d’égalité, d’écologie, d’emploi et de logements dignes pour tous.

Contre-réforme après contre-réforme, les recettes libérales ont davantage précarisé qu’elles n’ont permis de créer de l’emploi et de la redistribution des richesses pour tous. Or, tout laisse présager que se présenteront, encore, toujours et à nouveau, ceux qui les ont soutenues, mises œuvres par des gouvernements de droite ou PS.

A droite, le candidat pressenti, Hervé Chevreau, est déjà maire d’Epinay-sur-Seine, vice-président de Plaine commune, conseiller départemental et se présente depuis déjà 14 ans. Proche de De Villiers, puis de Pasqua, de Bayrou et enfin de Sarkozy et Pécresse, il ose se dire apolitique….

Le député sortant, Bruno Leroux après 20 ans de mandat, et de choix politiques inefficaces, a comme bilan les défaites et les divisions des gauches de Saint-Ouen à Epinay, les renoncements et échecs des gouvernements Hollande.

Les électeurs voteront plus par rejet de la droite ou du député sortant que par adhésion à un projet alternatif crédible. Nous ne pouvons nous y résoudre.

Il est possible de s’unir pour proposer du neuf et il est possible d’y parvenir par le regroupement sur notre circonscription de toutes celles et ceux qui veulent s’associer à un vrai projet de gauche élaboré collectivement, opposé à la droite et au social-libéralisme. Il y a urgence à lancer une dynamique, mettant ensemble citoyen-ne-s, militants associatifs, syndicaux, politiques et organisations de la « gauche de la gauche » et des écologistes pour susciter l’adhésion, notamment des jeunes et de celles et ceux qui ne votent plus depuis des années et imaginer un autre présent. Emploi, santé, niveau de vie, éducation, logement, famille, accessibilité, justice, vie affective, loisirs : quelle société voulons-nous ?

Nous pensons que le choix de notre candidat-e doit se faire de façon innovante pour obliger au renouvellement. Ainsi nous pensons que celui-ci ou celle-ci ne peut être désigné qu’après un travail de fond large et ouvert – qui sera déjà une façon de faire campagne – puis être choisi-e, soit par l’organisation d’une primaire ouverte aux électeurs, soit par un vote réservé à nos signataires, soit par tirage au sort parmi celles et ceux qui adhèrent à nos propositions. Décidons ensemble comment choisir un-e candidat-e rassembleu(r)-se et le/la plus à même de gagner.

En Europe, plusieurs pays ont trouvé une alternative et ont su dégager de nouvelles formes d’organisation non pyramidale pour associer les citoyen-ne-s.

Nous ne sommes faibles que de nos divisions, et nous pouvons l’emporter par notre rassemblement. Nous proposons à toutes celles et tout ceux qui rejoignent cette analyse de signer cet appel à se mettre au travail pour proposer, élaborer, établir des propositions fortes. D’un travail collectif peut naître une force militante nouvelle.

Les premiers signataires :

Bally BAGAYOKO

Sabine Brias
Rachid Dendoune
Véronique Dubarry
Léonie Lavignotte
Stéphane Lavignotte
Marie-Aude Lyonnet du Moutier
Nicolas Perrot
Mathilde Rembert
Chantal Toucas
Gaelle Tudury
Henri Lelorrain
Jamila M’barki
Dominique Garcia
Daniel Maunoury
Mathieu Glaymann
Amanda Fléty
Anne-Dominique Gate
Elise Boscherel

SIGNEZ L’APPEL : http://legislativescitoyennes.com/

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X