« On ne peut s’accommoder systématiquement à louper les échéances majeures, par la désunion, alors que nous pouvons et devons gagner d’abord pour l’intérêt premier des populations « 

A quelques jours des élections législatives qui auront lieu les 11 et 18 juin 2017, plus que jamais la nécessité de faire triompher notre projet de société avec le programme l’Avenir en Commun est une nécessité. Les doutes qui pouvaient exister dans l’orientation du gouvernement MACRON sont définitivement, levés avec la nomination d’un premier ministre de droite, une majorité de ministres de droite, la disparition de ministères majeurs comme : la famille, le logement, la fonction publique, des droits des femmes, de l’insertion sociale (illettrisme, solidarité, précarité, échec scolaire..).

Ces suppressions de ministères nécessaires à nos populations indiquent clairement un choix de société à l’opposé des aspirations des populations de notre territoire et à l’opposer du notre, autour de du programme l’Avenir en Commun. Qui peut imaginer un instant que l’on puisse continuer à ignorer les cris assourdissant des conséquences de la précarité, de l’errance, de l’absence de dignité avec un manque massif de logements. Comment peut-on décider de reléguer, les enjeux qui entourent plus que jamais la famille socle essentiel d’une société dite évoluée ; l’avenir de la fonction publique, des services publics pour tous qui restent les garant de l’égalité régalienne, qui est en panne ? Que dire de l’absence du ministère de la réforme des banques et du crédit, lorsque l’on sait la place prépondérante tenue par la sphère de la finance, responsable principalement de la situation de l’ état de notre nation sans oublier l’Europe ? Alors nous avons la confirmation du constat, nous avons un programme et nous avons désormais un couple de candidats sur la circonscription 2 avec Stéphane PEU et Farid AID. Nous avons connus les effets de la présidence Hollande et ses associés parlementaires, comme Mathieu HANOTIN, qui ont plongé la gauche et le peuple de gauche dans une impasse. Nous devons alors agir pour éviter que cela ne recommence en plus fort avec la présidence MACRON.

Stéphane PEU et Farid AID, candidats du PCF et de la France Insoumise, seront porter dignement et sans relâche, la reconquête de l’idéal du peuple de gauche, sans jamais s’écarter des engagements qui ont été les nôtres durant des élections présidentielles et qui doivent se prolonger, se confirmer lors des élections législatives. Au quotidien à leur côté, je mesure combien dans un contexte d’exaspération de la population devant les conséquences du projet MACRON sur elle, la nécessité impérieuse et sans ambiguïté de s’unir, de se rassembler et donc de se donner la possibilité de gagner pour permettre de réduire la souffrance de nos habitants, est d’actualité plus que jamais. Dés le 11 juin, c’est ce message unique d’espoir nécessaire que nous devons signifier par notre soutien et vote pour les candidats Peu Stephane et Pierrefitte Avec Farid Aid . C’est ce que je ferai personnellement et vous invite à vous inscrire dans cette dynamique, car je sais que nous partageons collectivement cet idéal.

Bally BAGAYOKO