[#Lettre à un terroriste : le cri du cœur d’une jeune dionysienne pour qui j’ai beaucoup d’estime tant je connais son attachement aux gens et salue son courage de mettre des mots sur sa pensée dans cette période difficile mentalement. Un grand bravo à Emeric-léa AliciaMadisson-louane. Force, courage et union contre le terrorisme, elle nous invite à avoir. Elle a bien raison. A chaque fois que la jeunesse prends sa place dans les sujets de société, c’est tourte l’humanité qui pleure de joie et fait un bon considérablement en avant. Merci à elle, pour cette contribution. Bally Bagayoko]

 

Lettre à un terroriste

 

Aujourd’hui Samedi 19 Août 2017, je voudrais te parler. Pas pour essayer de te comprendre, car force est de constater que vu l’interprétation que tu fais du Coran, ta capacité de compréhension doit être proche de zéro.

Non aujourd’hui je voulais te parler pour t’exprimer ma haine et mon dégoût envers les GENS COMME TOI. Attention, ne te méprends pas, je ne parle pas des musulmans, je parle des sous-merdes n’ayant visiblement aucune religion, mais qui parlent tout de même en son nom. De quel droit scandes-tu le nom de Dieu pour soutenir tes actes ? La connerie humaine est un choix, pas une religion.

Et je vois d’ici défiler tes messages de fierté, d’accomplissement de mission. Bande de cons et de chacal.

Applaudis-toi, tu as tué des centaines d’innocents. Quelle audace! On peut dire que tu en as toi, dans le pantalon. Si tuer t’es primordial, grand bien te fasse, mais tue tes semblables. Ceux qui t’appellent “frères”, ceux qui te protègent, te valorisent, ceux-là même qui t’estiment tellement qu’ils t’envoient te faire sauter au beau milieu de pêcheurs que nous sommes car nous vivons libres.

Bravo, terroriste. Tu as réussi à semer la peur. Tu nous as pris des vies, du bonheur et des rires. Mais il y a une chose que tu ne réussiras jamais à nous prendre : l’union.

Je n’étais pas Charlie et je ne suis pas Nice. Aujourd’hui, je suis le monde. Je suis les millions de personnes qui ne s’arrêteront pas de vivre, je suis les grands rassemblements, je suis cette femme qui va boire un verre en terrasse, cette femme qui va voir un concert et feu d’artifice et je t’emmerde !!!

Emeric-léa AliciaMadisson-louane