LOGEMENT : Pour l’Attiéké, relogement des mal-logés, par l’Etat….

LOGEMENT : Pour l’Attiéké, relogement des mal-logés, par l’Etat….

Centre social de l’Attiéké : non à l’expulsion prévu…

 

Les habitant-e-s de l’Attiéké, « centre social » ouvert depuis l’automne 2013, sont menacés d’expulsion. Les militant-e-s qui l’ont ouvert, dans un immeuble laissé vide par la fédération française de triathlon, l’ont fait dans un contexte de développement du mal-logement. Quels que soient nos désaccords politiques, les militant-e-s de l’Attiéké sont partie prenante des luttes sociales et ce lieu joue un vrai rôle de solidarité et d’aide dans le centre ville et de prise en charge des plus démunis. Ils et elles participent de la fabrique du commun et de l’humain d’abord à Saint-Denis. Pour ces raisons, nous sommes opposés à l’expulsion de ces habitant-e-s. L’existence de l’Attiéké vient rappeler la déficience de l’Etat à assurer le relogement des mal-logés et la faiblesse des moyens accordés à la municipalité pour construire des logements sociaux, à hauteur des besoins et accessibles à tous et toutes. De ce fait, en cas d’expulsion, nous exigeons de l’Etat le relogement des mal-logé-e-s et la régularisation des sans-papiers de l’Attiéké.

Ensemble ! Saint-Denis appelle donc à soutenir la mobilisation du 7 juillet devant le tribunal de Saint-Denis.

28 juin 2016.

logo.png Ensemble

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X