Robert HUE demande au Président de la République de suspendre le processus parlementaire sur la loi Travail……

Devant la Convention nationale du mouvement des Progressistes réunie à Paris le 28 mai pour le lancement de la campagne présidentielle de son candidat Sébastien Nadot, Robert Hue, Président du mouvement des Progressistes, sénateur, a lancé un appel à François Hollande, Président de la République.

Il a d’abord rappelé que, dès le 21 février 2016, avec son mouvement, il avait porté une vive critique au texte dit loi El Khomri et considéré alors que, sans dialogue social, son retrait s’imposait.

Mais aujourd’hui, après le développement des mouvements sociaux, différentes enquêtes d’opinion révèlent un soutien massif des Français au retrait du projet loi travail.

Pourtant, le conflit entre d’importants syndicats et le gouvernement et son Premier ministre, lequel rejette brutalement non seulement toutes idées de retrait mais considère le dialogue social désormais achevé, peut-être lourd de risques.

Jouer le pourrissement de la situation jusqu’au débat de la loi dans près de quinze jours ou la majorité de droite de cette assemblée renverra à l’Assemblée nationale un texte délibérément aggravé, tenter une telle épreuve ne peut que conduire à une grave déstabilisation sociale et une escalade des plus dangereuses.

Dans ces circonstances, a conclu Robert Hue : « J’appelle le Président de la République à intervenir en faveur d’une relation apaisée et d’un nouveau dialogue social qu’attendent les Français. Je demande au Président de la République de suspendre sans délai le processus parlementaire et de prendre l’initiative d’un nouveau dialogue avec les partenaires sociaux et les parlementaires. »

Paris, le 28 mai 2016