“Lycée Suger, c’est un défi face aux inégalités”….Bally BAGAYOKO

“Lycée Suger, c’est un défi face aux inégalités”….Bally BAGAYOKO

Communiqué d’Ensemble! Saint-Denis

Plus d’une semaine de grève des enseignant-e-s soutenus par les personnels, les élèves et leurs parents ! C’est la réaction justifiée de la communauté éducative face au refus du Ministère de l’Éducation Nationale de répondre à ses demandes légitimes, suite à l’agression d’un surveillant, gravement blessé le jour de la rentrée, qui fait suite à des violences répétées.

Ensemble! Saint-Denis leur manifeste sa totale solidarité et son appui pour que de tels événements ne se reproduisent pas.

Le lycée Suger, par son implantation dans le quartier Franc Moisin, par ses formations innovantes notamment en audiovisuel, par ses équipes enseignantes de grande qualité pédagogique porte au jour le jour l’ambition de tous les Dionysien-ne-s pour leurs enfants : faire d’un territoire populaire le lieu d’accueil d’un projet de conquête de droits éducatifs et de réussites à la hauteur de ce qui existe à Paris.

Suger, c’est un défi face aux inégalités. C’est son projet initial. Il est en danger.
Suger a été abandonné par l’Education Nationale qui n’a pas donné les moyens pour accompagner son développement.

Abandonné, par la Région Ile de France, responsable des installations et qui malheureusement n’ont jamais été reprises après l’incendie de l’année dernière. Aucune présence du conseiller régional lors des conseils d’administrations, instance permettant de mettre en place des actions en anticipation et ne pas être dans la réparation constante. Aucune réaction du parlementaire de la circonscription… Ces indifférences doivent cesser..

14355804_10209801473849171_8173596829244401232_n

Nous appuyons les revendications de ceux qui se mobilisent. Comme le dit le slogan des enseignant-e-s, des personnels, des parents et des élèves : “nous voulons autant de surveillants qu’à Louis Le Grand”, un des lycées de référence de Paris…Nous voulons des moyens adaptés à la situation singulière de cette établissement classé dans un secteur prioritaire. La notion de priorité doit pouvoir s’observer de manière concrète sur l’ensemble des prérogatives, nationales, régionales, en y associant les moyens humains et financiers pour maintenir l’excellence au quelle, les enfants de la ville des Rois de France, ont droit. Ils ne peuvent être condamnés à l’échec par la main scandaleuse de la République!

14264002_10209801475849221_3166028660806284482_n

Une fois de plus, nous exigeons l’égalité et la justice pour tous les enfants de Seine-Saint-Denis.

Saint-Denis, le 16 septembre 2016

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X