[#Arrêtez vos conneries. Vous cherchez ma mort politique où quoi ? À moins que certains ce soient reconvertis à l’Insoumission ! À cause de vous je suis en chute libre, le chef d’Etat Major m’a quitté, les étudiants n’ont pas de place à la rentrée, vont avoir une baisse des APL, les collectivités une baisse de leur dotations et ce n’est pas fini.]

Alors Dixit l’Empereur Macron devant ses disciples “sur les notes que ces derniers lui font parvenir :

” C’est du pipi de chat, ce qui me remonte actuellement de certaines de vos notes”. Je vous préviens “En suivant un tel chemin, certains des membres du gouvernement allaient “disparaître” dans les six mois”…

“Ne vous laissez pas enfermer dans le confort des documents rédigés par vos administrations. Certes, cela peut vous paraître sympathique et confortable de vous placer entre leurs mains. Mais vous verrez, dans six mois, si vous continuez, vous aurez disparu.”

C’est désormais la chasse aux personnels de l’administration qui est lancée. Le top départ des pressions, des investives… Peu importe les conséquences. Pas étonnant si une série de démissions au niveau des administrations, se préparent.

En un autre mot sa pensée profonde emprunte du mec véner cela donne : pour ceux qui ne veulent pas comprendre” Oula devant dieu, je vais tous vous flinguer si vous continuez à faire les narvalos”. “Maintenant chacun est prévenu seul régnera ma volonté, personne ne sera épargné par ma foudre, les enfants, les femmes, encore moins les pauvres. Cela ait dit et désormais écrit. Bande de Nardine saloperie. Oula ce n’est pas une menace mais une promesse de campagne, de tous vous éventrer et bouffer comme mon ami Empereur Bokassa, si vous continuer à faire de la mutinerie de pacotille. Je vous jure arrêtez de m’énerver, sinon je vais vraiment faire une dinguerie. Je vous aurais prévenu.”

Bally Bagayoko