[# MOBILISATION SUGER : ET MAINTENANT ? On lâche rien ! Bally Bagayoko]

 

Après plusieurs semaines de mobilisation intensive (grèves des enseignant.e.s et des étudiant.e.s, rassemblements, manifestations, pétition, lettres ouvertes…) et malgré toute notre énergie et une large couverture médiatique, le rectorat et le ministère sont restés sourds à nos revendications.

Les cours ont repris depuis un peu plus d’une semaine au lycée Suger, mais cela n’est ni un « retour à la normale », ni la fin du mouvement :

L’ensemble du lycée est toujours dans une situation chaotique, et présente de nombreux dysfonctionnements (d’organisation, de logistique, d’installation défectueuses…)

Du côté du BTS, les cours ont repris malgré une direction hostile et un encadrement défaillant, dans l’optique de maintenir la formation debout en attendant le retour de M. stoller. De nombreuses perturbations futures sont à craindre, pouvant mettre en danger la réussite des étudiant.e.s (notamment dans l’organisation des projets encadrés ou « mini-EPS »…)

La mobilisation se poursuit, mais prend une forme différente : il s’agit désormais d’une bataille juridique qui sera menée sur un plus long terme. Les parents d’élèves de Suger ont déposé un référé liberté pour constater les dysfonctionnements au sein du lycée, et l’avocat de M. Stoller a entamé une procédure de référé suspensif pour obtenir la réintégration de ce dernier.

D’une manière ou d’une autre, on continue à se battre ! On va pas se laisser faire 

PAS DE SUGER SANS STOLLER !