“OUI POUR SOUTENIR LA CANDIDATURE DE PARIS AU JOP 2024, MAIS PAS QUESTION DE FAIRE LES LICENCIES !

“OUI POUR SOUTENIR LA CANDIDATURE DE PARIS AU JOP 2024, MAIS PAS QUESTION DE FAIRE LES LICENCIES !

Devant les difficultés identifiées afin de boucler le coût de la candidature de Paris au JOP 2024, environ 40 millions d’euros. 30 millions ont été apportés par les pouvoirs publics et 10 millions étaient attendues de la part de la société civile au titre des dons. A l’heure actuelle, sur les 10 millions d’euros seuls environ 630 000 euros ont été apportés. Afin de trouver une solution à cette situation, des hypothèses sont à l’étude par le CNOSF à savoir, l’appel à une fiscalité « JOP 2024 » et/ou le prélèvement sur chaque licence des fédérations Olympiques.

Je préviens d’ors et déjà et confirme mon opposition claire et totale à l’hypothèse qui consiste à frapper à nouveau les pratiquants et les clubs qui sont déjà très sollicités financièrement. Cette hypothèse si elle devait se confirmer serait un transfert de charge complémentaire sur les collectivités locales et territoriales en plus de la réduction de la dépense de plus de 50 milliards, prévue par l’Etat. Donc pas question.

Les acteurs économiques doivent tenir leur engagement et contribuer aux côtés des acteurs publics à cette belle dynamique autour des JOP 2024, que nous voulons solidaire, populaire et qui contribuera à corriger les inégalités territoriales sur le territoire de Plaine commune et de Saint-Denis en particulier. Nous voulons aussi que cette aventure contribue à corriger les besoins d’emploi des habitants de notre territoire, en favorisant l’emploi et la formation.

Bally BAGAYOKO 

Maire-Adjoint en Charge des sports, de l’emploi et de la formation

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X