PALESTINE : “La terre des Hommes appartient à ceux qui mènent les combats justes et non à ceux qui restent complices d’un système inégalitaire”……

PALESTINE : “La terre des Hommes appartient à ceux qui mènent les combats justes et non à ceux qui restent complices d’un système inégalitaire”……

DECLARATION

Dans le royaume des Hommes de valeur et qui ne se résignent pas, j’appelle le Maire de Stains et son peuple les Stanois. Ces derniers mènent une bataille et un bras de fer digne devant l’Etat Français.

Convoqué le 21 mars devant le tribunal administratif, car l’Etat Français leur reproche d’avoir accroché sur le fronton de l’hôtel de ville une banderole de soutien au peuple Palestinien et à Marwan BARGHOUTI, qui est un détenu prisonnier en Israël au regard de son engagement constant et déterminé en faveur des droits et de la dignité du peuple Palestinien.

Comment un Etat qui donne des leçons partout dans le monde, de  démocratie, de liberté d’expression, de solidarité, agit de la sorte? Par cet acte, c’est l’industrie de l’hypocrisie qui est en marche. Que veut exprimer l’Etat français à travers cet acte ? Le peuple Palestinien ne serait pas opprimé depuis plusieurs dizaines d’années ? Ce peuple ne mérite pas le soutien de tous les peuples qui militent pour la paix ?

La terre des Hommes appartient à ceux qui mènent les combats justes et non à ceux qui restent complices d’un système inégalitaire. En cela mon ami Azzedine TAIBI et sa population ont tout mon soutien. Je condamne cette démarche politicienne, certainement fruit d’une instrumentalisation de petit groupuscule, pour détourner le regard de la vérité. Celle de tout mettre en œuvre pour stopper cette machine inhumaine qui prospère depuis trop longtemps au  Moyen-Orient avec un Etat Israélien qui sévit en dehors de tout cadre international et devant le silence complice de certains Etats, y compris de la France. C’est cela que vous ne voulez pas entendre ?  

Gloire au maire de Stains et à son peuple. Honte à tous les imposteurs, aux cavaliers de la honte qui tenteront de leur barrer la route, du chemin de justice, de la solidarité et de l’humanité. A défaut de pouvoir vous en inspirer, faite allégeance. On ne lâche rien devant les mercenaires d’un nouveau genre.

Bally BAGAYOKO

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X