PAS QUESTION D’ENLISEMENT A LA BALEINE, PLACE AUX DIALOGUES ET AUX SOLUTIONS……Bally BAGAYOKO

PAS QUESTION D’ENLISEMENT A LA BALEINE, PLACE AUX DIALOGUES ET AUX SOLUTIONS……Bally BAGAYOKO

COMMUNIQUE

J’ai été saisie la semaine dernière, par courrier par les salariés de l’entreprise Equalia, gestionnaire de la piscine municipale La Baleine, soutenus dans leur action légitime par le Syndicat SUD.

A cette étape de ma connaissance du conflit qui semble opposer les salariés à leur employeur, j’ai demandé au gestionnaire de me faire connaître dans les plus brefs délais sa position sur les manquements (s’ils sont avérés) qui lui sont reprochées :

  • Le non-respect des instances représentatives du personnel,
  • L’application inappropriée d’une convention collective défavorable aux salarié-e-s,
  • La mise en danger récurrente du personnel,
  • Des salariés convoqués pour des entretiens disciplinaires pouvant aller jusqu’au licenciement.

Sur l’ensemble des points évoqués par les salariés et leur syndicat, je souhaite que des réponses concrètes soient apportées. Aucune entorse à la réglementation et aux droits du travail des salariés, ne s’auraient être tolérés. En attendant que les éclaircissements demandés à la direction de la société, soient apportés à ce dossier, je demande à la société Equalia de suspendre les procédures disciplinaires en cours. En tant qu’élu en charge de la politique sportive, je ne peux accepter que les investissements important (plus de 5 millions d’euros) consacrer à faire naître une nouvelle génération de piscine, puissent être ternis par une dégradation des conditions d’accueil des usagers et des salariés. En cela, je serai très vigilant sur les conclusions apportées dans le traitement de ce dossier et souhaite qu’une issue positive puisse être trouvée au plus vite afin de rassurer la communauté des usagers de l’équipement.

Bally BAGAYOKO

Maire Adjoint

 

Actualités

Me suivre sur Youtube

Currently Playing

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Connexion

X