Il y a 50 ans, avec une poignée d’ami-e-s, nous n’acceptions pas le triomphe hystérique de centaines de personnes, connues ou pas, souvent anciens progressistes et communistes.
Cela se passait à l’hôtel Moderne, place de la République à Paris. La guerre des 6 jours gagnée par Israël a été un moment de rupture dans la communauté juive de Paris, de France en général.
Et je me souviens d’avoir pris la parole, sous les huées et les menaces, pour dire une vérité plus que jamais vivante : Israël et les juifs d’Israèl ne seront vraiment libres et heureux que lorsque naîtra un État palestinien. C’est toujours vrai.
Continuons à l’affirmer avec force. Ce qui s’est passé de nouveau à l’ONU avec la condamnation des colonies en est le signe et une promesse.
Joyeux Noël et bon Hanoukah..
Jean Brafman
Ancien Conseiller Régional
Militant associatif