Dix mesures prioritaires………..

La première convention de la France insoumise, a permis de qui a présenter le programme “L’avenir en commun” pour la présidentielle. “Ce que nous menons, c’est un processus révolutionnaire. Je ne peux pas être le président de la République qui applique ce programme sans que le peuple tout entier s’en mêle”, a déclaré Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise et du Rassemblement de la gauche alternative et écologique.

Quelque 11.362 membres de la France insoumise – le mouvement revendique 130.000 sympathisants – ont voté pour mettre en avant dix mesures prioritaires (parmi 357 mesures) :

  1. Le refus du traité de libre-échange avec les Etats-Unis(Tafta) et celui avec le Canada (Ceta), avec 48% des voix
  2. L’abrogation de la loi Travail (43,5%)
  3. L’instauration de la “règle verte”, consistant à ne pas prélever sur la nature davantage que ce qu’elle peut reconstituer (38,5%)
  4. La “refondation démocratique” des traités européens et, à défaut, l’application d’un “plan B” prend la quatrième place
  5. La mise en place d’un “plan de transition énergétique vers les énergies renouvelables par la sortie du nucléaire” (36%)
  6. Le droit de révoquer un(e) élu(e) (35,5%)
  7. Le référendum pour une Assemblée constituante (35%)
  8. La “protection des biens communs”, comme l’eau, l’air, le vivant ou la monnaie (33,5%)
  9. La séparation des banques d’affaires et de détail et la création d’un pôle public bancaire (31,5%)
  10. L’instauration d’un Smic mensuel à 1.300 euros nets et la revalorisation des salaires des fonctionnaires (28%)