[#SolidaritéEnseignantsAngelasDavisSaintDenis ! Alors que toute notre attention collective doit être concentrée vers l'objectif premier de la réussite de nos enfants, de nos lycéens ; le ministre en charge de l'éducation, Jean Michel Blanquer, nous rejoue à l'occasion d'un énième torchon d'une journaliste, récidiviste , dans le journal l'Express, la symphonie de la "laïcité bafouée".

Solidarité avec les Enseignants du Lycée Angela Davis Saint-Denis !

[#Solidarité avec les Enseignants Angela Davis Saint-Denis ! Alors que toute notre attention collective doit être concentrée vers l’objectif premier de la réussite de nos enfants, de nos lycéens ; le ministre en charge de l’éducation, Jean Michel Blanquer, nous rejoue à l’occasion d’un énième torchon d’une journaliste, récidiviste , dans le journal l’Express, la symphonie de la “laïcité bafouée”.

Une posture qui vise en réalité, à salir notre territoire en général et notre jeunesse en particulier en tentant une nouvelle diversion laissant entendre que les principes de la République seraient bafoués avec la complicité des enseignants du lycée….

En réalité, les principes de la République qui sont bafoués, sont les fonctions régaliennes toutes “en dépôt de bilan” sur notre territoire, y compris l’éducation. Des sommes de rapports parlementaires, scientifiques et de sociologues existent pour attester cela, a l’image du rapport parlementaire de MM. François CORNUT-GENTILLE et Rodrigue KOKOUENDO, qui est très clair : une discrimination territoriale existe de fait avec le maintien des inégalités du fait de l’absence d’Etat qui protège.

Agir pour une autre éducation et le droit pour tous, doit être la priorité et non la stratégie de divertissement avec les menaces, les calomnies. Par la bassesse de cette position le ministre de l’éducation se disqualifie totalement. Des sanctions visant à faire une démonstration de force institutionnelle, injuste, serait incompréhensible et rajouterai un saut dans l’absurde.

Pour tous ces motifs, j’apporte mon soutien aux équipes éducatives qui dans cette période ont plus besoin de réponses à la hauteur des réalités éducatives que d’insultes et de menaces du ministre.

Bally Bagayoko Maire Adjoint Saint Denis]

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest

Rejoindre Le Mouvement

2020

CONNEXION

Fermer
*
*

FACEBOOK

TWITTER

Fermer le menu

Je rejoins Saint Denis En Commun

En remplissant ce formulaire, j’accepte que Faire Saint Denis En Commun utilise ces données pour m’envoyer des informations.

reseaux sociaux

X