[#Solidarité avec les Rohingyas. AUNG SAN SUN KYI DEVRAIT REMETTRE SON PRIX : CELA LA GRANDIRAIT ! Bally Bagayoko ]

Devant l’attitude indigne et complice de Aung San Suu Kyi prix Nobel de la Paix, je me demande s’il n’est pas nécessaire qu’elle renonce en restituant ce prix devant la situation inhumaine faite au peuple musulmans en Birmanie. Cet acte honorifique permettrait de porter de manière symbolique le regard sur ce génocide inacceptable aux yeux du monde et agirait comme un puisant moyen de mettre un terme à cette industrie inhumaine.

Le renoncement à ce prix la grandirait plutôt que le retrait du prix dont elle s’éloigne des valeurs jours après jours par ses positions contraire à l’esprit d’un prix Nobel. A défaut elle pourrait comme d’autres complices de cette situation, être poursuivis pour complicité de crime contre l’humanité.

Se taire c’est être complice.
Tourner la tête c’est être complice
Fermer les yeux c’est être complice.
Ne pas relayer c’est aussi être complice devant l’insoutenable.

Alors pas question , il s’agit d’humains de chairs et de sang qu’il nous faut collectivement protéger, de cette machine de destruction massive que peut être l’idéologie raciste humaine.