Une excellente nouvelle pour le judo club local installé sur le quartier Franc-Moisin à Saint-Denis et pour l’ensemble des dionysiens-ennes et des Séquano-Dionysiens-ennes…

Pour la première fois de toute son histoire, le club dionysien fait entrer une combattante au sein de l’équipe de France, il s’agit de TAHINA DURAND née en 2000.

Le week-end end dernier, elle termine 2ème au tournoi de France à Cannes et avec les performances de cette année, cela lui permet d’intégrer l’élite française. Elle partira en stage avec l’équipe de France du 8 au 12 février au CREPS de Bordeaux avec comme entraineur dans l’équipe notamment Lucie Decosse (triple championne du monde et championne olympique en 2012 à Londres). Elle s’envolera le 20 et 21 février 2016 en Italie pour faire l’European Cup de Follonica puis l’Européan Cup de Zagreb en Croatie le 12 et 13 mars 2016 .

Rappelons au passage que l’équipe de France féminine cadette est constituée de 14 combattantes (2 par catégorie de poids). Les 13 autres sont toutes issues de structures de la Fédération et notamment de pôles France… Tahina est la seule à être uniquement en club, ce qui est une performance d’autant plus remarquable et confirme que le 93 et en particulier Saint-Denis à travers la qualité de son encadrement reste une terre de formation de grands champions!

Tahina a un bel avenir en équipe de France.

Bravo à elle et aussi à tous les judokas du clubs qui lui permettent de s’entrainer pour la maintenir à ce niveau et big up à celui qui incarne cette philosophie dans le club depuis de longue année Fabien FARGE. Une excellente nouvelle qui vient récompenser un travail de longue date, d’une équipe soudée.

En tant qu’élu en charge des politiques sportives, je suis fier de cette performance qui a un symbole fort. Une jeune judoka, formée à Saint-Denis, dans un quartier identifié par les médias, comme le plus difficile de la Seine-Saint-Denis, fait la démonstration que c’est possible de réussir et d’atteindre ces rêves. Enfin, un symbole : celui d’une future grande championne, qui ne manquera pas de porter haut et fort l’idéal dionysien sur les différents tatamis de France, d’Europe et du Monde. C’est ça le Dream Dionysien-enne. Bravo à toi et bonne continuation.

Bally BAGAYOKO