[#Un jour viendra, un roman de mon ami Georges ADICEAM, jeune écrivain d’origine Indienne. A travers son œil de militant engagé, il va réinterroger les grands principes humanistes souvent contrastés par des faits politiques. Discriminations, racismes, inégalités, injustices, couches populaires, religions, les préjugés, l’approche coloniale, droits humains et tant d’autres sujets de société sont questionnés y compris les grands fondamentaux Liberté, Égalité Fraternité qui sont souvent employés par ceux qui à l’ombre de la République les enfreins à souhait.

Publié par Bally Bagayoko sur lundi 27 novembre 2017

 

Deux mondes sont en perpétuel opposition, celui de l’intérêt générale et celui de l’individualisme, celui du dominant et celui de l’opprimé… »Un jour viendra » est incontestablement une invitation à l’exercice réel de sa pleine citoyenneté pour un monde meilleur et heureux. « Un jour viendra » reste une ambition en mouvement, qui refuse le déterminisme et les normes établies et impose un regard humaniste et l’action collective comme réponse aux maux de la société. Un livre à lire aux éditions Bois d’Ebène. Bally Bagayoko]